Keestrack au Bauma 2019

08 April 2019

E-mobilité dans toutes les classes de performance

 Keestrack présentera pas moins de neuf machines de transformation des matières minérales à la Bauma 2019 et montrera toute la gamme de produits sur chenilles pour le recyclage des minéraux et l'exploitation de carrières (Stand : FN1017/1). Le véritable leitmotiv sera l'hybride économique et l'électrification plug-in des entraînements, que le fournisseur actif dans le monde entier n'applique pas seulement dans la conception de nouveaux modèles et d'innovations spectaculaires, mais aussi dans toutes les classes de performance de ses solutions de concassage, criblage et manutention.

Une gamme électrique complète dans le concassage mobile

En plus de ses deux fameux concasseurs de 30 tonnes, Keestrack présentera cette année tous les produits phares de sa gamme de concasseurs à mâchoires, à percussion et à cône sur chenilles dans des versions plug-in diesel-électriques entièrement hybrides. Selon Keestrack, les nouveaux modèles et les modèles améliorés ne sont pas seulement leaders de leur catégorie pour les poids de transport de 60 à 70 tonnes en termes de taille, de rendement, de qualité de produit et de variété, mais ils définissent également de nouvelles normes en matière de rentabilité grâce à leurs concepts d'entraînement perfectionnés. Sans restriction en termes de transportabilité et de mobilité sur site sur chenilles, la gamme de concasseurs puissants diesel-électriques de Keestrack satisfait à la fois aux exigences pour des travaux intensifs et volumineux de recyclage sur des chantiers de construction que pour la production flexible en plusieurs étapes d'agrégats minéraux dans les mines et carrières.

Pour la première fois à l'échelle internationale, Keestrack présente le concasseur à mâchoires Keestrack B7e, comme un nouveau produit-phare de 700t/h, qui remplace le plus petit B6. Le cœur de la machine est un concasseur à mâchoires unique testé et éprouvé CJ 412 avec une entrée de 1200 x 830 mm pour des tailles d'alimentation jusqu'à 700 mm et une vaste plage CSS ajustable hydrauliquement de 75 – 250 mm. Dans le B7e – uniquement disponible en version hybride plug-in - le concasseur est entraîné par un moteur électrique de 132 kW. Un autre moteur électrique de 55 kW entraîne le système hydraulique pour les chenilles, les cylindres de levage, l'alimentateur vibrant avec un précrible à deux étages et tous les convoyeurs. Toute la puissance diesel-électrique est fournie par le moteur diesel Volvo embarqué (en option 273 kW (EU IIIa) / 285 kW (EU IV) et le générateur embarqué de 330 kVA. Le boîtier moteur est disponible dans un module "drop off" amovible, à placer à distance du concasseur, dans un environnement exempt de poussières et de vibrations. Grâce à des vitesses de moteur constantes et basses, le B7e de Keestrack fonctionne avec une consommation de carburant réduite, même à pleine charge diesel-électrique. Selon Keestrack, il est possible d'atteindre jusqu'à 80% d'économies dans un fonctionnement plug-in sans émission à partir du réseau ou de générateurs externes. La machine d'un poids total inférieur à 69 t (avec les options) est très mobile : en détachant l'alimentateur de 6 m³, y compris le précrible, le poids chute en dessous des 60 tonnes.


B7e

De hautes capacités de production en concassage secondaire et tertiaire sont garanties par le concasseur à cône entièrement hybride de Keestrack : le H6e. Avec une taille d'alimentation maximale de 215 mm, différentes configurations de chambre de concassage et réglages de course (CSS : 6 - 44 mm) le Keestrack KT-H6 spécialement adapté, basé sur la technologie éprouvée Sandvik, traite jusqu'à 400 t/h des matières premières les plus variées. En option, un crible de contrôle à trois étages efficace (surface totale de 24.5 m²) avec une recirculation des matériaux surdimensionnés fournit des produits finaux de haute qualité, garantissant ainsi une valeur ajoutée élevée. Les moteurs électriques puissants pour l'entraînement de concasseur et l'hydraulique de la machine (220 kW / 2 x 30 kW) et tous les composants à entraînement électrique direct sont alimentés par un module détachable diesel/générateur (345 kW / 500 kVa) ou plug-in via le réseau ou des générateurs externes. Avec un poids total de 62 tonnes seulement avec toutes les options (51,5 t sans crible final), le large cône peut être utilisé de manière économique sur différents chantiers.


H6e

Cette modularité fait aussi le succès du concasseur à percussion R6e en tant que "1300" compact et extrêmement mobile avec double précrible et crible de contrôle à deux étages, recirculation des matériaux surdimensionnés comprise. Toujours disponible en version diesel-hydraulique ainsi qu'en version partiellement électrique avec entraînement direct du concasseur ("rotor par diesel"), Keestrack présente le R6e à Munich dans sa version plug-in entièrement hybride (439 kW/ 550 kVA). Malgré sa grande électrification, comprenant le concasseur avec ouverture d’alimentation de 970 x 1300 mm (250 kW), le système hydraulique (2 x 55 kW), presque tous les entraînements de convoyeur et les appareils auxiliaires, la machine de 62 t peut être déplacée avec une grande flexibilité au moyen d'un système de remorque Dolly en option.


R6e

Les poids de transport pour toutes les alternatives compactes de la classe de 250 à 300 t/h sont particulièrement sensibles. Ici, Keestrack présentera son concasseur à percussion R3e entièrement hybride avec un crible de contrôle à un seul étage et une recirculation des matériaux surdimensionnés (total de 32 t), qui a été lancé l'an passé. Le concasseur à mâchoires Keestrack B3e avec un nouveau précrible indépendant sera également présenté. La machine à double étage à entraînement électrique (1,6 m² + 1,2 m²) optimise le rendement et l'usure du concasseur à mâchoires de 1000x600, tout en restant la plus grande machine dans la catégorie des 30 tonnes. L'équipement électrique de la machine à entraînement principalement diesel-hydraulique comprend un générateur de 42,5 kVA pour tous les entraînements de convoyeurs et équipements auxiliaires et un raccordement plug-out de 16A pour des cribles ou courroies de mise en stock placés en aval.


R3e

Des combinaisons pour des économies

Par rapport aux machines diesel-hydrauliques conventionnelles, les machines à entraînement diesel-électrique permettent d'économiser jusqu'à 40% de carburant. La machine travaillant dans des chaînes de production, la consommation de carburant correspondante peut même diminuer de 70% si les cribles hybrides sont alimentés directement par l'alimentation plug-out d'un concasseur diesel-électrique en amont ou en aval. Pour exploiter pleinement ce potentiel, Keestrack propose aujourd'hui 6 modèles de scalpeurs à deux étages (250 - 1000 t/h) dans une version plug-in entièrement hybride en option.

Le scalpeur Keestrack K6e est nouveau dans le "e"-programme : Avec un alimentateur standard de 8 m³, un crible à deux étages de 4500 x 1800 mm (2 x 8.1 m²), la machine de presque 30 tonnes produit trois fractions jusqu’à 600t/h et peut être adaptée à une large gamme de matériaux et d'applications dans une variété de configurations de crible et d'équipements optionnels. Une solution de criblage entièrement hybride qui présente un haut potentiel pour un fonctionnement semi-stationnaire économique depuis le réseau : voilà le Keestrack K5e Flip Flow (env. 29,5 tonnes). La technologie BIVITEC spécialement adaptée dans le grand crible à deux étages permet une large gamme d'applications dans le recyclage économique des matériaux résiduels (verre, bois, mâchefers, etc.) ou le traitement de matériaux difficiles avec un taux d'humidité élevé. La machine de criblage flexible permet également la production efficace et économique de tailles de grain minimum inférieures à <2 mm, en traitant des matériaux chauds (ex. mâchefers) ou généralement la production de grandes quantités de produits minéraux standard (jusqu'à 450 t/h).


K5, bivitec flip flow

Des idées en stock

Presque à proximité de sources d'énergie possibles, les courroies de mise en stock et leur demande de puissance relativement faible conviennent particulièrement aux entraînements alternatifs économiques. C'est pourquoi Keestrack a équipé très tôt ses courroies de mise en stock sur chenilles d'entraînements plug-in diesel-électriques. L'entreprise présentera à Munich de tout nouveaux modèles sans émissions dans les opérations de mise en stock. L'alimentateur / courroie de mise en stock S1e, installé sur un socle réglable en hauteur avec un système hydraulique de levage et de pivotement à 180°, l'alimentateur à courroie léger de 10,20 m (5.45 t) transporte jusqu'à 280 t/h de sable et de gravier (taille max. : 200 mm ) et crée des piles réniformes de max. 2.900 tonnes La présentation de la courroie de mise en stock sur chenilles Keestrack S5e "Solar", probablement la première machine de transformation à entraînement solaire au monde sera une première mondiale futuriste. Des modules photovoltaïques montés au-dessus du convoyeur long de 23 m alimentent une batterie de 23 kWh installée dans le châssis. La batterie alimente toutes les fonctions électriques d'entraînement, de levage et de transport. En cas de mauvais temps ou d'un fonctionnement continu intensif, le système peut être alimenté ou rechargé par des sources externes disponibles, comme des concasseurs et des cribles diesel-électriques en amont ou un raccordement au réseau.


S5 solar stacker, Proof of Concept

Keestrack au Bauma 2019 : Espace Extérieur Nord, Stand : FN1017 / 1

" target="_blank" class="pdf-file">Download (PDF) https://keestrack.com/sites/default/files/news_files/keestrack_bauma_innovationguide_4.pdf
" target="_blank" class="pdf-file">Download Broschüre (PDF) https://keestrack.com/sites/default/files/news_files/keestrack_bauma_innovationguide_4.pdf
" target="_blank" class="pdf-file">Scarica il dépliant (PDF) https://keestrack.com/sites/default/files/news_files/keestrack_bauma_innovationguide_4.pdf
" target="_blank" class="pdf-file">Download (PDF) https://keestrack.com/sites/default/files/news_files/keestrack_bauma_innovationguide_4.pdf